10 décembre 2015

Le Broue Pub & Restaurant Le Trou du diable (Shawinigan), le Vices & Versa (Montréal), le Bateau de nuit (Québec), le King Hall (Sherbrooke), le Prohibition bar à bière (Saint-Eustache), La Taverne (Saint-Casimir) et le restaurant Angéline (Des Récollets, Trois-Rivières) ont participé à la campagne Movember du Trou du diableTout le mois de novembre, 1$ par pinte de Sang d’Encre vendue était remis à la Fondation Movember. Les partenaires s’engageaient à remettre 0,50$ par pinte vendue et ensuite, la microbrasserie Le Trou du diable (Tdd) doublait ce montant, ce qui a permis d’atteindre 1843$.

Deux entreprises participantes ont également organisé des activités en paralèlle. Le King Hall a amassé 607$ avec les samedis barbière et la vente de cocktail “old fashion”. Ainsi que le Bateau de nuit qui a amassé 360$ grâce à sa soirée de financement “Casio, Pad et Moustaches”.

Il était aussi possible de laisser un don directement sur le profil Movember de la formation Lady Muffintop, porte-parole de la campagne.

Au total, cette campagne a permis d’atteindre un montant de 3400$ pour la Fondation Movember. Rappelons qu’en 2014, le montant amassé était de 1400$.

Lady Muffintop, porte parole

La formation Lady Muffintop, porte parole de la campagne Movember du Trou du diable, a animée la campagne d’une main de maître, avec leurs vidéos conçus exclusivement pour la cause.

“Merci de votre grande générosité, qui a permis à notre campagne de connaître ce grand succès. Le mois de novembre est terminé, mais n’oubliez pas la cause. Attention à nos prostates, c’est peut-être la vôtre.”  – Lady Muffintop

Le combat de Rémi

L’implication des musiciens de Lady Muffintop pour la cause du cancer de la prostate a permis de faire la rencontre de Rémi Garceau, qui a livré un touchant témoignage sur sa vie avec la maladie.

À propos de la Fondation Movember

La Fondation Movember est un organisme de bienfaisance mondial qui veut que les hommes vivent plus longtemps, plus heureux et en meilleure santé. Depuis 2003, des millions de personnes ont participé au mouvement qui a amassé 677 millions $ pour financer plus de 1 000 programmes axés sur le cancer de la prostate, le cancer testiculaire, la mauvaise santé mentale et l’inactivité physique.