Chargement Évènements

KLAUS + Figure Walking

Ouverture des portes : 19h30

22 mars 2019 à 20 h 30

Prévente (incluant une consommation) : 18 $
Porte : 18 $

Navigation Évènement

Klaus est le projet de François Lafontaine (Karkwa, Galaxie), Samuel Joly et Joe Grass (Joe Grass, Patrick Watson), trois musiciens reconnus de l’industrie qui auront précédemment collaboré sur une dizaine de projets différents avant de faire le saut ensemble. Cette unique camaraderie et la connaissance prodigieuse que chacun voue à son instrument sont évidentes sur scène, alors qu’ils n’hésitent pas à improviser, à dériver de leurs chansons enregistrées pour offrir une nouvelle expérience à chaque représentation.

KLAUS

La plupart du temps, quand trois amis dans un bar disent qu’ils vont se partir un band, ça ne va jamais vraiment plus loin. Ce qui s’évanouit trop souvent en une vague idée inaccomplie est plutôt devenue un catalyseur pour François Lafontaine, Samuel Joly et Joe Grass alors qu’ils forment Klaus, une sorte de terrain de jeu musical qu’ils ont eux-mêmes de la difficulté à définir.

Après une première collaboration musicale aux côtés de Marie-Pierre Arthur, le trio enchaîne les années à travailler conjointement sur les projets des autres et à jammer avec de nombreux musiciens, jusqu’à ce qu’une envie commune d’aventure s’impose, telle une évidence. C’est alors qu’ils décident de faire le grand saut vers un projet commun, qui leur appartient.

Deux semaines plus tard, il se retrouvent dans le local de Joe et se mettent à l’œuvre suivant cette idéologie si souvent refoulée : aucune règle, aucune direction préétablie, aucune limite. À la place, ils dépoussièrent les reliques de projets délaissés lorsqu’ils ne trouvaient personne pour les suivre dans leurs folies. Ils démantèlent les structures qu’ils connaissent depuis le début de leur carrière, façonnent et froissent des étoffes de riffs et de sons qui ne vont pas du tout ensemble pour, finalement, les faire fusionner harmonieusement. Ils créent une mosaïque d’impossibles avec des fragments de mélodies.

Après un certain temps, lorsque sont formés les premiers squelettes de chansons, les trois vétérans réalisent qu’ils tiennent quelque chose. Deux ans passent et ils sont sur le point de faire paraître un premier album éponyme sur lequel ils juxtaposent les couleurs éclatantes, les textures mouvantes et les formes perçantes.

Klaus est un recueil de casse-têtes musicaux créé par trois dilettantes professionnels.

FIGURE WALKING

Avec The Big Other — un premier album parfaitement cohérent, rempli de songs rocks lucides — Figure Walking a donné une réponse humaine à un monde de plus en plus néolibéral. Le duo, basé à Winnipeg, ont fait de la critique sociale et de la justice avec un album plein de sens, peu conventionnel et excitant.

Construit sur la composition puissante de Greg MacPherson et sur l’épine dorsale des rythmes battants de Rob Gardiner, The Big Other demande aux citoyens du monde de croire »en nous et d’apprendre des erreurs que nous avons commises ». MacPherson est un compositeur autodidacte et lui mêle est le directeur d’une organisation à but non lucratif et a été nominé plus d’une fois pour le prestigieux prix Polaris Music qui récompense le travail artistique dans la musique enregistrée.

The Big Other réussit l’exploit de partager de grandes idées sur une base de rythmes dansants, de guitare électrique et d’histoires à raconter. L’irrégularité et les sonorités post-punk dans les morceaux « Submarines » et « Spring Thaw » appellent au mouvement. Avec les sons oscillants de la guitare, ses lignes de basses et ses paysages sonores et vifs, « Blue World » est un hymne plein d’espoir pour la réconciliation. « Singapour » plonge le nord-américain dans le Pacifique, où luxure et exotisme ne se combinent plus dans l’image romancée de la célébrité à l’image de Janet Jackson. La pièce maîtresse de l’album est « Victorious » — un cri de guerre scintillant qui met en avant les ombres occidentales ayant droit à se retrouver en marge. La mission ancrée dans l’album The Big Other se retrouve à la fin du morceau « Funeral » qui offre un tourbillon de voix à l’unisson qui s’écrient: « Essayons tout simplement de célébrer et danser jusqu’à ce que tout ait du sens ».

Selon leurs propres mots: « Figure Walking est une tentative, en tant qu’artistes, de se concentrer sur ce que nous sommes dans le présent et de prendre en main ce que nous apportons dans le monde, avec un oeil sur un avenir meilleur ».

The Big Other a été lancé sur le label Disintegration Records en Amérique du Nord le 28 avril et sur Marathon of Dope Belgique en Europe le 12 mai. Figure Walking sera en tournée au Canada, aux Etats-Unis et dans toute l’Europe en 2017.

Détails

Date :
22 mars 2019
Heure :
20 h 30
Catégorie d’Évènement:
Étiquettes Évènement :
, , , , ,

Organisateur

Trou du diable
Téléphone :
819 556-6666
E-mail :
info@troududiable.com
Site Web :
http://troududiable.com

Lieu

Le Trou du diable – Microbrasserie, Boutique et Salon
1250, av. de la Station, Suite 300
Shawinigan, G9N 8K9 Canada
+ Google Map
Téléphone :
819-556-6666