12 mai 2016

Le Roi Arthur :

Puisque les thèmes, les événements et les personnages de la légende du roi Arthur varient considérablement de texte en texte, il est venu le temps de fixer une fois pour toute ses origines vraies, ses élans et ses  tribulations. Il est question ici d’en faire une version unique, telle que vécue dans l’imagination de son procréateur, Jean-Math l’Enchanteur, celui-là même qui mena la mère du Roi, par une chaude nuit de septembre 2014, dans un état des plus «intéressants».

Cette version -les événements ici narrés-, s’éloigne donc du folklore, et servira de base à d’innombrables histoires et une multitude de calembours douteux, trait d’esprit caractéristique au père du Roi.

thumb_Jean-Mathieu Boisvert_20160107_13_24_20_Pro__highres_1024

 

Ainsi naquit Arthur, le 30 juin 2015 et l’on sut aussitôt, au regard de ses longues tétées ponctuées de rots, qu’il appréciait, à l’instar de son père, les vertus d’un liquide dominé par le sucre plutôt que par l’amertume.  De même, beaucoup d’autres éléments, dont un rapport étymologique avec le nom celtique de l’ours, «artos», cet animal friand de miel, de baies d’amélanchier et de sureau, nous font déjà croire qu’un tel nom lui était prédestiné.

 

IMG_3847_102410633646_10154625159825635_3757934348224339911_o228843_10151047647511373_853818955_n

414279_10150621968127324_1264541164_o180420_10150128427532324_7425058_n

                                                                                                                Ce n’est cependant qu’un peu plus tard qu’on acquit la certitude que, du père, il avait hérité, peut-être tout autant que de son humour discutable, de sa dent sucrée. La preuve avait jailli, comme autant de révélations à l’esprit de ceux qui observaient la scène : assis tel un chevalier à la Table ovale du Trou du diable, le Roi avait profité d’un moment d’étourderie de son père pour plonger ses menottes dans le doux fluide qu’on avait laissé à sa portée.  Il fallut voir l’extase – et le malaise- chez les curieux qui observaient la scène devant un si imprévisible émoi : le Roi aimait la bière.

IMG_0421_10241381677_10201750919950926_343230134_nIMG_0422_1024

La suite est mieux connue : la romance arthurienne devint vivante et porta sur lui l’attention : s’ensuivit une quête mythique pour doter cette future légende de son Graal, un Saint Calice qu’il pourrait emplir à sa guise : une bière qui porterait son nom et qui ferait la fierté de son père.

1381593_633327176689976_269083652_n

 

Ce paternel unique, incontesté, paré des atouts les plus nobles, un homme fort, sage et bien conseillé, célébrerait avec nous non seulement le fruit de cette quête, mais 10 années de travail acharné, livré dans une famille qu’il avait fait sienne au cours de cette décennie, famille prête désormais à accueillir en son sein le dernier venu : le Roi Arthur !

WP_20150831_19_20_45_Pro_1024

 

CLIQUEZ ICI POUR CONNAÎTRE LA BIÈRE QUI EN DÉCOULE!