L’Affaire Dreyfus

Une bière de l'Isle du diable
Les heures sont de plomb.

Journal du Capitaine Dreyfus, 6 octobre 1895


  • Modèle d'inspiration : Brown ale néo-belge
  • Alcool : 3.7% alc./vol.

Description

L’affaire Dreyfus est une bière brune à la mousse tenace dont le nez évoque les herbes, les friandises citronnées et une légère pointe d’épices. En bouche, le malt fait sentir sa domination, procurant une impression plaisante de rôti et de café.  Les levures trappistes complètent l’expérience en marquant la finale de leur empreinte épicée.

Clientèle

Première de la Série de l’Isle du diable, cette néo-trappiste sèche et houblonnée se veut un hommage à la résilience du Capitaine Alfred Dreyfus, déporté et emprisonné injustement sur cette île bagnarde de la Guyane Française. Son affaire souleva les passions à la fin du 19e siècle : nul doute que cette bière en fera de même en ce début du deuxième millénaire. Une partie de cette bière est d’ailleurs elle-même emprisonnée et fermentée en barriques de Hérisson pour une libération conditionnelle prévue à l’automne 2017.

Brassée en collaboration avec l’Isle de garde (Montréal).