Vous ne pouvez pas entrer dans ce site si vous n’avez pas l'âge légal.Veuillez entrer votre date de naissance.

FR/EN

*Ne cliquez pas si cet appareil est partagé avec des mineurs.

Veuillez ne pas partager notre contenu avec des mineurs.

Vous n’êtes pas suffisamment âgé pour entrer dans ce site.

La Morsure

Type
India Pale Ale
Format(s)
600 ML
Alcool
6.5%
La Morsure

Inspirée des IPA américaines, La Morsure présente un agréable nez de caramel couvert de fruits exotiques et de gomme de pin. La bouche propose un bel équilibre entre le malt sucré et les houblons résineux et fruités, le tout s’étirant dans une finale amère et ô combien satisfaisante.

Dégustation
Création
Prix et reconnaissance
Apparence
Ambrée, légèrement voilée
Arômes
Caramel, fruits exotiques, gomme de pin
Goût
Malts sucrés, résineuse et fruitée
Finale
Longue et langoureuse
Accords mets
Mets indiens et mexicains, salade de roquette, côtes levées BBQ
Température de service
3 à 5 degrés
Amertume (IBU)
77
Fermentation
Haute
Gazéification
Forcée
Houblon(s)
Amarillo, Chinook + 2 autres
Malt(s)
Pale Malt Gambrinus, Malt Biscuit Dingemans + 3 autres
Levure
Ale
Date de création
6 juillet 2006

2016 World Beer Awards (Royaume-Uni) Médaille de Bronze – Canada – IPA

2015 World Beer Awards (Royaume-Uni) Médaille d’Argent – Canada – IPA

2014 World Beer Awards (Royaume-Uni) World’s Best IPA

Saviez-vous que

La Morsure, première IPA brassée par le Tdd, fut créée à la demande des amateurs initités au style en manque de d’amertume (hop head). De très peu, ils sont devenus légion à apprécier cette bière brassée de façon traditionnelle qui offre le petit côté sucré de ses malts caramelisés balancé par l’amertume de ses houblons.

Le bonheur est dans l’amertume”

Jules Renard
A qui elle s'adresse

Les bièrophiles en manque de sensations fortes. Avec 77 IBU, on ne fait pas dans la dentelle! C’est une bière robuste et amère répondant à la demande d’une poignée de fous du houblon qui, à l’époque ou ce style était beaucoup moins commun, harcelèrent le brasseur jusqu’à ce qu’il cède à leur soif d’alpha-acides. Cette bière, à l’époque, fut la première IPA brassée au Trou du diable et on s’en régale toujours autant!