Vous ne pouvez pas entrer dans ce site si vous n’avez pas l'âge légal.Veuillez entrer votre date de naissance.

FR/EN

*Ne cliquez pas si cet appareil est partagé avec des mineurs.

Veuillez ne pas partager notre contenu avec des mineurs.

Vous n’êtes pas suffisamment âgé pour entrer dans ce site.

Ma Jungle

Type
Indescriptible
Alcool
3%
Ma Jungle

Ma Jungle est une collaboration née de l’étroite amitié entre Martin Thibault des Coureurs des Boires et Le Trou du diable, mais également de la ferme intention de créer une bière aux allures de limonade tropicale, issue d’une fermentation lactique. Le résultat est une bière jaune pâle, voilée, au nez de poire asiatique et de noix de coco, soufflée d’une douce brise citronnée. La bouche, courte et dénudée d’amertume, est un cocktail de fruits tropicaux dont l’acidité persistante et la faible teneur en alcool sauront convaincre le dégustateur qu’il s’agit d’une ultime bière de soif. En gastronomie, il est fréquent qu’un plat communique un arôme qui ne se retrouve pas en bouche, une fois la dégustation amorcée. Cette bière est issue de ce concept. Imaginez donc un yogourt nature sur lequel repose une salade de fruits tropicaux. En approchant votre nez de la coupe, vous percevrez surtout les fruits. En prenant une bouchée sur les côtés, vous goûterez au yogourt nature. Les deux seront harmonieux même s’ils ne partagent pas le même profil gustatif du tout. Nous prétendons que le même coup de théâtre peut être réussi dans l’univers de la bière. Ingrédients dominants : Lactobacilles, flocons de riz, malt Pilsener, houblon Calypso Sucres résiduels : 1,4 degrés Plato (bière sèche) Acidité : pH de 3,7 (relevée, sans être de l’intensité d’un lambic traditionnel, par exemple)

Dégustation
Création
Apparence
Jaune paille voilée
Goût
Poire, noix de coco, agrumes, yogourt nature
Amertume (IBU)
Inexistante
Levure
Lacto
A qui elle s'adresse

Le processus créatif : Cette bière est issue de discussions avec André Trudel, maître-brasseur du Trou du diable. Le travail a ensuite été effectué de main de maître par plusieurs membres de l’équipe du Trou du diable (notamment Micho dans la salle de brassage et Marylou pour la culture en laboratoire des lactobacilles). Et ça ressemble à quoi cette bière? En quelques mots, vous aurez droit à un parfum qui fait croire à une Pale Ale houblonnée généreusement de cultivars du Nouveau Monde mais à des saveurs issues entièrement du monde des bactéries acidifiantes. Les deux seront coupés l’un de l’autre de façon nette, tout en révélant une surprenante harmonie lorsque le nez du dégustateur conversera avec ses papilles. Pourquoi n’indiquez-vous pas le style de cette bière? Parce qu’il n’y en a pas, tout simplement. Chaque bière collaborative a été conçue en visant des saveurs précises et non un style imposé par la tradition. Des ingrédients (types de malts, de houblons) et des méthodes (empâtage, fermentation, etc.) qui ne se côtoient presque jamais ont été juxtaposés afin de construire des profils aromatiques, des saveurs et des fins de bouche harmonieuses. En espérant que vous apprécierez!